Greeneo > Tout savoir l’huile de CBD de A à Z > Ingérer du CBD : sous forme d’huile CBD ou sous forme de capucles ?

Ingérer du CBD : sous forme d’huile CBD ou sous forme de capucles ?

Certaines personnes ont fait de l’huile de CBD un véritable rituel du quotidien, ces mêmes personnes, à l’aise avec le produit, vont notamment l’ingérer et pourquoi pas l’intégrer de manière régulière à leur alimentation sous forme, en quelque sorte, d’un complément alimentaire. D’autres, dans le même état d’esprit, ont la même démarche mais auront tendance à préférer le CBD non pas sous forme d’huile CBD mais sous forme de capsules CBD à avaler. Voyons quelles sont les particularités de ces deux formes d’ingestion du CBD…

Les capsules de CBD et l’huile CBD

Le CBD est généralement mis en suspension dans une capsule de gel. Elles sont produites de manière similaire à l’huile de CBD en extrayant le CBD et d’autres cannabinoïdes du chanvre et en les mettant en suspension dans la capsule de gel. Toutefois, le mode de consommation est différent, puisqu’une ou deux gélules sont avalées avec de l’eau comme pour n’importe quelle autre gélule ou comprimé. Il faut, pour ainsi dire, que le palais s’y habitue.

Comme l’huile CBD doit être conservée dans la bouche pendant plus d’une minute, la texture et le goût sont difficiles à assimiler pour certains consommateurs. Bien que le goût puisse être transmis avec des bonbons, des boissons ou en incorporant l’huile dans une recette, de nombreuses personnes peuvent préférer une option plus pratique et sans goût.

Différence entre les deux

Une question de goût : c’est là que les capsules de CBD entrent en jeu. Comme ce ne sont que des capsules de gel qui se dissolvent instantanément, elles n’ont aucun goût. Si vous ne pouvez pas supporter le goût de l’huile de CBD, les capsules de CBD peuvent être la meilleure option pour vous. Les deux sont faciles à prendre, bien que les capsules puissent être plus efficaces que les huiles si vous êtes une personne occupée et souvent pressée, car si vous utilisez l’huile, vous devez la garder sous la langue pendant une minute et demie et cela peut être une option moins pratique si vous avez des choses à faire. Les capsules gagnent un autre point à cet égard. Un autre aspect à considérer est le dosage, bien qu’il soit assez similaire entre l’huile et les capsules de CBD. Les huiles sont disponibles dans un flacon compte-gouttes ou un vaporisateur et les milligrammes de CBD par goutte sont généralement indiqués sur l’étiquette. Il est donc très facile de calculer la quantité de CBD que vous ingérez à chaque dose. Avec les capsules de CBD, la dose est préréglée, car chaque capsule contient une quantité spécifique de CBD. Aucune des deux options n’est plus facile que l’autre, donc en termes de dosage, nous pourrions dire que les deux produits sont égaux.

Même si la popularité du CBD augmente, certaines personnes ont encore des doutes sur son utilisation puisqu’elle provient du cannabis. L’utilisation du CBD se trouve dans une sorte de vide juridique, et c’est pourquoi certaines personnes préfèrent garder l’utilisation de la CDB discrète.

Etudes et chiffres

Il ne fait aucun doute que les capsules de CBD sont la façon la plus subtile d’ingérer du CBD, car mettre quelques gouttes d’huile de CBD sous la langue est une action assez évidente, mais prendre une pilule passe tout à fait inaperçu. Vous n’attirerez probablement pas l’attention en faisant cela et vous ne deviendrez pas le centre de l’attention. Lorsque vous consommez une substance quelconque, le corps la décompose de différentes manières selon la façon dont vous la prenez. Si vous voulez tirer le meilleur parti de votre CBD, il est important de savoir exactement quelle quantité est absorbée par votre organisme pour que votre corps l’utilise.

Lorsqu’il est pris par voie orale, le CBD doit passer par le système digestif pour que l’organisme puisse le décomposer. De nombreuses études ont été réalisées sur la biodisponibilité du CDB lorsqu’il est consommé de cette manière. Une étude réalisée en 2009 par Marilyn Huestis a montré que le taux de biodisponibilité se situe entre 4 et 20 %. En ingérant l’huile de CBD par voie sublinguale, le CBD est directement absorbée dans la circulation sanguine par la glande sublinguale. Une étude réalisée en 2012 par Schoedel et Harrison a montré que la biodisponibilité par cette méthode varie entre 12 et 35 % et est donc beaucoup plus élevée que le taux obtenu par la consommation orale.

Huile pour suspendre le CBD

De nombreux fabricants utilisent l’huile de noix de coco comme milieu inerte pour suspendre le CBD. L’huile de noix de coco est très riche en graisses saturées, de sorte que l’organisme ne la digère pas bien. En avalant l’huile de CBD, ces graisses peuvent rester collées aux parois des intestins pendant un certain temps, ce qui permet au système d’absorber plus facilement une plus grande quantité de CBD. Bien que cela semble un peu désagréable, les particules de graisse finissent par être lavées tant que vous ne mangez pas trop d’aliments riches en graisses. En conclusion, l’huile CBD facilite une biodisponibilité beaucoup plus élevée, ce qui signifie que vous pouvez faire un meilleur usage de l’argent investi dans l’huile que dans les capsules.

Si vous êtes soucieux de discrétion et de confort, les capsules de CBD peuvent être la meilleure option, tandis que les huiles de CBD sont plus adaptées si vous recherchez la polyvalence ou l’intensité.