Choisir son CBD: conseils et astuces

De récentes découvertes scientifiques ont mis en évidence les vertus médicinales et thérapeutiques du CBD. De plus, ce cannabinoïde n’a pas d’effet psychoactif ou d’effets secondaires. À l’heure actuelle, il existe différents usages possibles du CBD selon les besoins et les préférences de chacun. Cependant, quel que soit le mode de consommation, il est essentiel de choisir des produits de qualité avant d’acheter du CBD.

Opter pour la forme adequate de CBD

À ce jour, le CBD peut être administré par quatre voies. Il est important de choisir sa forme qui convient le mieux par rapport au mode d’administration adopté.

Par voie orale

Dans la majorité des cas, l’administration par voie orale consiste à ingérer directement le cannabidiol sous forme de capsule. Lorsque celle-ci se retrouve dans le système digestif, le foie va métaboliser le CBD et faire passer ses composants actifs dans le système sanguin. Cela va provoquer l’activation des récepteurs endocannabinoïdes. En termes de dosage, le foie ne relâchera toutefois que 20 % du CBD consommé. Si la capsule contient par exemple 10 mg de CBD, seulement 2 mg vont se retrouver dans le sang. Ainsi, les effets ne se font sentir qu’après 30 à 60 minutes. En revanche, ils durent beaucoup plus longtemps. En plus de la capsule, les produits au CBD par voie orale peuvent prendre différentes formes comme la gélule, le chewing-gum ou la pâte. Néanmoins, la forme dite liposomale est la plus conseillée pour remédier à la faible absorption du cannabidiol.

Par voie sublinguale

La voie sublinguale est le mode d’administration privilégié et préconisé par les médecins, notamment dans les pays où le CBD et le cannabis sont légaux à des fins uniquement thérapeutiques. Dans ce cas précis, le cannabidiol est consommé sous forme d’huile. Les composants actifs du CBD sont absorbés de manière optimale par le corps via les muqueuses buccales pour une biodisponibilité maximale. En prime, l’utilisateur ne s’expose à aucun risque. Concrètement, les gouttes d’huile CBD sont placées sous la langue entre 30 et 90 secondes avant d’être avalées. Les effets peuvent être ressentis au bout de 5 à 20 minutes. Concernant le dosage, il est conseillé de choisir une approche progressive. La réaction à l’huile de CBD varie d’un individu à l’autre. Grâce à un calculateur de dosage CBD, il est possible d’obtenir une dose quotidienne théorique selon les caractéristiques de la personne.

Par voie respiratoire

La prise de CBD par les voies aériennes grâce à l’inhalation est possible. Plusieurs façons permettent d’inhaler du cannabidiol. La première est de fumer des fleurs de chanvre qui renferment peu de THC et une forte concentration de CBD. Cependant, malgré leur prix élevé, il est difficile de s’assurer de leur qualité. De plus, ce n’est pas sans risque. Le vapotage convient mieux, en particulier pour arrêter de fumer. Pour rappel, les e-liquides au CBD doivent être consommés avec une e-cigarette qui répond aux exigences de libération de la matière afin d’éviter les risques sanitaires et d’optimiser les effets. Les moyens préconisés pour une inhalation sans risque avec un effet rapide sont la nébulisation de solution liposomale de CBD ou la vaporisation de fleurs de chanvre.

Par voie cutanée

Le CBD peut également être administré par voie cutanée. Dans ce cas, il est recommandé de choisir des produits au cannabidiol sous forme de baume CBD ou de crème à appliquer sur la peau. Ils agissent localement grâce aux récepteurs du système endocannabinoïde présents dans les cellules cutanées. Les composants actifs du CBD ne passent plus alors par le système sanguin. Généralement, ce mode d’administration est privilégié lors des traitements d’affections de la peau et de douleurs localisées suite à une blessure, une inflammation ou encore une pathologie (ostéoporose, arthrite, etc.). Dans certains cas, il est autorisé d’utiliser de l’huile, dont la concentration en CBD varie selon l’usage. Des produits divers comme le shampoing au CBD et l’huile de massage au CBD entrent dans la catégorie des produits pour administration par voie cutanée.

Faire attention à la qualité et la provenance du CBD

Il est vivement recommandé de ne consommer que du CBD de qualité. Pour ce faire, toujours choisir du cannabidiol issu de culture de chanvre biologique dans l’Union européenne constitue la meilleure solution. D’une part, le chanvre est bioaccumulable. S’il n’est pas planté dans un environnement pur, un sol riche et des conditions optimales, la qualité de ses différents composants, dont le cannabidiol, en sera affectée. Cette plante peut puiser le bon comme le mauvais de son écosystème. D’autre part, l’extraction du CBD se fait avec d’autres cannabinoïdes, dont le THC qui a un effet psychotique. Il est important de s’assurer que le taux de THC soit nul (0 %) pour des raisons règlementaires et de santé.

Privilégier la technique d’extraction du CBD au gaz carbonique

Il existe plusieurs méthodes d’extraction du cannabidiol du plant de chanvre comme l’utilisation de solvants chimiques liquides (butane, éthanol, alcool isopropylique, etc.). Si ce procédé a l’avantage d’être peu onéreux, il présente de vrais risques pour la santé des consommateurs. Actuellement, la méthode efficace pour extraire le CBD est l’extraction au gaz carbonique. Elle permet de garantir la pureté du cannabidiol (sans résidus chimiques, ni agent conservateur). En revanche, elle requiert un matériel professionnel coûteux et un laboratoire dédié exclusivement à cette activité. Cela explique le prix élevé du CBD de qualité. Autrement dit, trouver du CBD ou des produits au cannabidiol bon marché est forcément synonyme de mauvaise qualité et de consommation à risque.

Choisir la concentration de CBD appropriée à sa consommation

Après avoir choisi la forme de CBD adaptée à sa consommation et s’être assuré de sa qualité globale, il est maintenant temps de s’intéresser à la concentration. Pour cause, le dosage en cannabidiol varie d’un produit à l’autre. Pourtant, il en est proposé une large variété sur le marché. Certains fabricants indiquent la concentration en cannabidiol de leurs produits en milligramme (500 mg, 1 000 mg, etc.), d’autres en pourcentage (5 %, 10 %, 20 %, etc.). Pour un consommateur novice, il est préférable de débuter par une concentration faible à modérée, puis d’augmenter graduellement le dosage. À long terme, du CBD à forte concentration revient moins cher en termes de prix que du CBD à dosage bas.